vendredi 8 août 2014

Edith Head - le glamour au bout des doigts

Honorée de huit Oscars, un record pour une femme, Edith Head est "la" costumière emblématique d'Hollywood. Elle a habillé les plus grandes actrices et fait du glamour sa marque de fabrique. Hepburn, Kelly, Taylor et Hitchcock, entre autres, ont croisé son itinéraire atypique dans le monde du cinéma.
Portrait d'Edith Head dans son atelier - source : Vanity Fair
Sa vie en quelques mots.

Edith Head est née à la fin du XIXème siècle, en 1897, en Californie, elle est Américaine. De vraie nom Edith Claire Posener, elle naît d'un père autrichien et d'une mère bavaroise. Elle grandit dans un milieu modeste. Elle sort diplômée de Stanford en langues romanes et commence à enseigner le français dans la Bishop's School, une grande école californienne. En parallèle, la jeune femme prend des cours de dessin et se sent de plus en plus attirée par l'art. Décidée à changer de vie, elle répond à une petite annonce de la Paramount pour un poste de dessinateur. Elle va y exercer pendant 43 ans avant de finir sa carrière à Universal Pictures. Tout d'abord, Edith travaille sous la responsabilité d'Howard Greer à partir de 1924. Puis, en 1938, elle devient directrice de création à la Paramount. Les années d'après-guerre lui apporteront la consécration. 
Edith Head en 1941 - source
Ces cinquante années de carrière ont été couronnées par la plus prestigieuse des récompenses. Nominée 35 fois aux Oscars, elle en remportera 8. 
Recordwoman des Oscars - source
Son talent de costumière a marqué Hollywood, ses costumes contribuent à l'image que nous gardons de cet âge d'or du cinéma américain. Edith Head s'est éteinte en 1981, à Los Angeles, d'une maladie de la moelle osseuse, elle avait 83 ans.

How to dress with success.

Ainsi s'intitule l'un des livres d'Edith Head. Cette femme au look très strict, mais élégant, cheveux noirs attachés, petite frange, lunettes rondes et sombres, et collier de perles, avait une façon bien à elle de procéder et de considérer son travail. Son maître mot était de mettre en valeur les qualités physiques de ses acteurs et actrices et de dissimuler leurs défauts. Elle adorait par exemple les épaules d'Elizabeth Taylor.
Head et Elizabeth Taylor durant un essayage pour le film Une place au soleil, Head mettait souvent en valeur la poitrine et les épaules de cette actrice car elle estimait que c'était là ses principaux atouts physiques - source 
Head parlait de son travail comme de quelque chose entre le camouflage et la reconstruction. Les actrices eurent parfois du mal à se passer d'elle - elle savait se rendre indispensable. Bette Davis exigea sa présence sur le tournage d' Eve bien que le film ne soit pas produit par la Paramount.
Croquis de la robe de Bette Davis dans Eve en 1950 - source
Cette femme discrète ne fit pas l'unanimité. Elle fut notamment critiquée pour s'être opposée à la création d'un syndicat au sein du département Costume de la Paramount. Certaines actrices la détestaient. Le courant passait très mal entre elle et Claudette Colbert, par exemple.
La robe de Claudette Colbert dans Zaza, le film de George Cukor, en 1938 est une oeuvre d'Edith Head - source

Pour le film Sabrina, elle sera la seule récompensée par un Oscar alors que Hubert de Givenchy avait aussi créé des costumes. Elle ne le mentionnera même pas lors de la cérémonie. Givenchy prendra sa revanche avec le tournage de Breakfast at Tiffany's où il reléguera Edith Head au second plan.
1953, Audrey Hepburn et Edith Head - source

1967 - L'aventure hitchcockienne.

Le réalisateur Alfred Hitchcock en fait sa costumière attitrée sur près de 11 de ses films, des classiques. Pour lui, Edith Head quitte la Paramount pour Universal et entreprend un virage dans sa carrière.
La costumière et le maître du suspense - source
La costumière rencontre ainsi Grace Kelly, actrice pour laquelle elle a le coup de foudre. Head n'aura de cesse de vouloir mettre en valeur la beauté de la jeune femme. Toutes les deux vont se lier d'amitié.

Avec Grace Kelly sur le tournage de La main au collet en 1955 - source
Ses plus belles créations.
Grace Kelly dans La main au collet de Hitchcock en 1955 - source
Cette robe a été portée par l'actrice lors de la cérémonie des Oscars en 1955 - source
Grace toujours, dans Fenêtre sur cour de Hitchcock en 1954 - source
Croquis de la robe d'Audrey Hepburn dans Sabrina en 1954 - source
La fameuse robe dans ce même film - source
Les costumes de Vacances romaines, et en particulier celui d'Audrey Hepburn, en 1953 - source
Les costumes de La volonté du mort, en 1927 - source
Les nuits ensorcelées en 1944 avec Ginger Rogers - source
En 1937, elle créé les costumes de Dorothy Lamour dans The hurricane, l'actrice restera célèbre comme la femme au sarong - source
1966, la robe de Natalie Wood dans La grande course autour du monde - source
Les tenues de l'actrice Hedy Lamarr dans Samson et Dalila, en 1949 - source
Cary Grant et Ingrid Bergman dans Les enchaînés en 1946 - source
Toujours Natalie Wood, cette fois en 1964 dans Une vierge sur canapé - source
Boule de feu avec Barbara Stanwick et Gary Cooper en 1941 - source
Les tenues de Mae West dans Lady Lou en 1933 - source
En 1958, les élégantes tenues de Kim Novak dans Vertigo - source
Elizabeth Taylor dans Une place au soleil en 1951 - source
En 1963, Les oiseaux avec Tippi Hedren - source
1967, Pieds nus dans le parc avec Jane Fonda et Robert Redford - source
Shirley Maclaine dans Madame croque-maris en 1964 - source
Et pour finir deux vidéos, car les costumes s'apprécient d'autant mieux lorsqu'ils accompagnent les mouvements, attitudes et le jeu des comédiens...

Edith Head illustre l'évolution de la mode des années 30 aux années 70, ses modèles sont devenus des classiques, inséparables des monuments du cinéma.

4 commentaires :

  1. Votre article est passionnant pour tout amateur de cinéma . J'ai souvent parlé de cette immense couturière dans les pages de mon blog. Merci de lui consacrer une aussi belle page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire élogieux. J'ai découvert cette femme il y a peu de temps et tout à fait par hasard grâce à internet. Ce genre de découverte est toujours un bonheur, car quelle femme tout de même !

      Supprimer
  2. très intéressant!!!, à lire aussi : http://lesvoyagesdejade.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Elle apparaît dans son propre rôle aux côtés d'Anne Baxter dans un épisode de Columbo. Petite fille de couturière, je dévorait des yeux les tenues d'Anne Baxter. Une elegance simple avec un raffinement dans les détails, qui sciait si bien à l'actrice. J'ai été sidéré lorsqu'au milieu de l'épisode nous pénétrons dans le bureau d'Édith Head en personne ! Au mur, une partie de ses récompenses, des croquis qu'on aimerait examiner de plus près, et ses 7 oscars sur le bureau. Elle en ajoutera un de plus l'année suivante !
    Savez vous s'il existe un recueil de ses costumes et croquis ? Merci j'ai adoré votre article !

    RépondreSupprimer