samedi 28 mai 2011

Effrontée ou discrète : la mouche

La mouche est à la mode depuis Louis XIII et cela durera jusqu'à la Révolution. Il ne s'agit bien sûr pas de l'insecte mal aimé quant à lui, mais d'une petite pièce de taffetas noir ou de velours prenant différentes formes (parfois en étoile, en croissant ou en comète), ronde le plus souvent.Femme du XVIIème siècle - 
source :  http://www.transenprovence.org/article-21831095.html

Les femmes arboraient ce petit bout de tissu pour trois raisons. Tout d'abord, la mouche mettait en valeur la blancheur du teint. Les plus riches marquaient ainsi leur différence avec le bas peuple laborieux dont la peau était abîmée par le soleil. A l'époque moderne, la mode était aux peaux diaphanes. 
Ensuite, la mouche permettait de dissimuler les imperfections cutanées : verrues, boutons ou séquelles de maladie. Il faut savoir en effet que la petite vérole (aussi appelée variole) touchait de nombreuses personnes à cette époque et laissait des marques indélébiles sur le visage. 
Enfin, la mouche transmettait un code, un message à déchiffrer selon la position de ce tissu sur le visage :

Portrait de la Marquise de Pompadour par Quentin de La Tour - 
source : http://www.pileface.com/



  • Près de l’œil : la passionnée !
  • Au coin de la bouche : la baiseuse !
  • Sur les lèvres ; la coquette !
  • Sous la lèvre, voire le menton : la discrète.
  • Sur le nez : l'effrontée !
  • Au milieu de la jour : la galante !
  • Sur les pommettes : l'enjouée.
  • Sur le front : la majestueuse !
Alors, quel message nous envoie ici la Pompadour ?
Le langage des mouches - source


Les mouches se conservaient dans des boites joliment décorées.
 
Cette boite à mouches date du XVIIIème siècle et faite en laque - source : http://regardantiquaire.canalblog.com/

Celle-ci est particulière, elle date du début du XIXème siècle, le médaillon représente le Lac Léman et est entouré de perles, lorsque la boite s'ouvre une musique se déclenche - source
Les femmes n'étaient pas les seules à user de la mouche. Mais si les hommes utilisaient aussi ces artifices, ils le faisaient de façon bien plus mesurée. Car depuis le XVIIème siècle, les femmes n'hésitaient pas à en porter plusieurs sur le visage quitte à faire dans l'excès ! 

Aujourd'hui, la mouche artificielle est plutôt désuète mais que de charme ajouté à celles qui portent un grain de beauté au visage, Marilyn Monroe en est une belle illustration. 

Marilyn Monroe sur le tournage du film "Les hommes préfèrent les blondes"
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire